MBS construit et installe en un temps record les façades d'un complexe pour étudiants dans le centre d'Anvers

L'entreprise limbourgeoise de construction à ossature bois Machiels Building Solutions (MBS) a commencé cette semaine le montage des façades d'un complexe de logements pour étudiants et appartements sur le Roosevelt Square au cœur de la ville d'Anvers.  En à peine deux semaines, les façades avant et arrière de cet immeuble haut de 8 étages seront totalement terminées.

Visionnez la vidéo.

Urbicoon, acteur dynamique dans le secteur immobilier et investisseur dans le projet Roosevelt Square, a opté résolument pour cette méthode de construction innovante. Dès la conception, une grande attention a été accordée au caractère durable du bâtiment et à un niveau élevé de préfabrication. Les éléments de façades préfabriqués en bois de Machiels Building Solutions offrent de nombreux avantages : délais d’exécution courts, moins de nuisances pour les riverains, qualité garantie et une enveloppe thermiquement performante et parfaitement étanche à l’air et à l’eau en sont les principaux atouts. Cerise sur le gâteau, la combinaison de tous ces facteurs rend l’ensemble également intéressant d’un point de vue financier.

Machiels Building Solutions se veut précurseur en développant des produits et des solutions à la mesure du client.  « Dans notre site de production industrielle de Genk, les éléments à ossature bois sont équipés avec un système de façade ventilée. Ce système est composé de panneaux de plaquettes préfabriqués, produits par le briquetier limbourgeois Vandersanden Group. Ensuite, les menuiseries extérieures en aluminium avec châssis en aluminium sont intégrées dans les éléments à ossature bois, qui sont alors transportés vers le chantier pour y être montés. Cette première pour la Flandre est la méthode constructive du futur », affirme Filip Vercauteren, Directeur général de MBS.

L’investisseur du projet confirme totalement cette affirmation. « Les façades démontables rendent les adaptations futures plus simples. Le bâtiment pourra en effet recevoir une autre affectation à l’avenir, les façades pouvant alors être aisément démontées et remplacées par d’autres répondant mieux aux normes du moment », explique Herman Vluymans, Managing Director d’Urbicoon.