MBS soutient le Green Deal "Circulair Bouwen"

Plus de 60% des émissions de CO2 en Flandre provient de l’utilisation de matériaux de construction. Et le secteur est à l’origine de 30 à 40% de nos déchets. Etant donné l’importance du secteur et le volume total de matériaux qu’il brasse, une transition vers l’économie circulaire peut réellement faire la différence. C’est pourquoi MBS s’engage – avec 230 autres entreprises de renom – à maximaliser le réemploi de produits et matériaux et à réduire la quantité de déchets.

Les marches pour le climat des dernières semaines ont montré que la problématique climatique était d’une actualité brûlante. Afin de mettre en place une économie circulaire en Flandre d’ici 2050, le Ministre flamand de l’Environnement, de la Nature et de l’Agriculture, avec Vlaanderen Circulair, la Confédération flamande de la Construction (VCB) et OVAM, a lancé le Green Deal Circulair Bouwen. Cet engagement commun d’entreprises de construction, fabricants de matériaux, pouvoirs publics (locaux et régionaux), maîtres d’ouvrage privés et chercheurs doit faire en sorte que construire circulaire devienne une réalité quotidienne en Flandre.

 

Réemploi des matériaux et réduction des déchets

La manière dont nous construisons et habitons a une grande influence sur notre empreinte écologique. La construction durable se voit souvent réduite aux économies d’énergie, mais un choix raisonné de matériaux est au moins aussi important à long terme. C’est pourquoi la construction circulaire représente l’avenir de l’industrie de la construction. Les objectifs principaux en sont le réemploi de produits et matériaux et la réduction des déchets.

Pour y arriver, les entreprises actives dans la construction doivent mettre en œuvre trois principes de base :

·         Concevoir autrement : le but est de créer des bâtiments qui peuvent suivre l’évolution des besoins des utilisateurs

·         Economie circulaire : la valeur des matériaux doit être maintenue la plus élevée possible et de nouveaux modèles d’affaires doivent être mis en place tenant compte de leur réemploi et de leur recyclage

·         Passeport de matériau : les matériaux ne peuvent être réutilisés qualitativement et de manière sûre que si leur identité et leur historique sont connus. Un passeport de matériau regroupe toutes les informations utiles sur une plateforme en ligne.

 

Notre engagement

Les entreprises, fabricants et autres organisations qui s’engagent en signant le Green Deal partagent leurs connaissances et leur expérience dans un réseau d’apprentissage, pour mettre en place la transition vers une économie circulaire dans la construction. Apprendre et agir ensemble sont essentiels.  MBS va, à l’instar des autres participants, tester de nouveaux outils, méthodes et formes de collaboration. 

En plus, nous allons :

·         mener au moins 1 projet pilote, par ex. proposer des produits ou services circulaires

·         échanger notre savoir et notre expérience avec d’autres participants

·         donner aux chercheurs du projet Circulair Bouwen un accès à l’ensemble des données, résultats et enseignements du projet pilote

·         entamer des démarches pour implémenter les principes de la construction circulaire de manière structurelle dans notre propre organisation

 

> La construction à ossature bois est par nature une façon écologique et durable de construire, mais offre également de nombreux autres avantages. Découvrez les ici.