Projet piloteECOREN : une rénovation unique de 4 logements en 20 jours

Le projet pilote ECOREN consiste en la rénovation de 4 logements en 20 jours suivant 3 axes : énergie, confort et facilité d’utilisation. Machiels Building Solutions a recherché avec les autres partenaires du projet des solutions et réponses en matière de rénovation énergétique de logements qui reste habités pendant les travaux. Le résultat est étonnant.

Regardez la vidéo en néerlandais

« Rénover depuis son fauteuil »

ECOREN vise le développement de concepts de rénovation BEN (= Q-ZEN) universellement applicables dans les habitations unifamiliales et immeubles à appartements. Les défis en rénovation de logements sociaux, et par extension de tout le parc de logement en Flandre, sont légion. L’opération se déroule en étroite concertation avec l’utilisateur final. Il s’agit d’une rénovation unique de quatre logements en 20 jours, et ce au moyen d’adaptations à l’enveloppe du bâtiment, afin de permettre une occupation en continu du logement. Avec une attention particulière apportée aux techniques nouvelles, mais également au confort et à la facilité d’utilisation pour toutes les parties. Machiels Building Solutions a recherché avec les autres partenaires du projet des solutions et réponses en matière de rénovation énergétique de logements qui reste habités par les locataires pendant les travaux. Le déménagement obligatoire des locataires lors de rénovations lourdes n’a en effet pas seulement un impact financier important pour la société de logement social, il nuit aussi aux locataires.  

Les avantages d’une rénovation énergétique

Ceux-ci sont nombreux :

  • l’impact sur l’environnement
  • un coût plus bas pour le chauffage du logement
  • une meilleure qualité de l’air grâce à la ventilation
  • une diminution de la formation éventuelle de moisissures
    Le résultat ? Une amélioration du confort. Les occupants épargnent sur l’énergie et gagnent en pouvoir d’achat, ce qui est tout bénéfice pour l’économie (locale). Ces aspects doivent être pris en compte par les autorités quand elles décident de mettre des moyens à disposition pour favoriser la réalisation (rapide) de rénovations énergétiques.

    Rénovation en un temps record grâce à la mise en commun de connaissances

    Chris Slaets, directeur de la Confédération Construction Limbourg : « Le projet pilote ECOREN rénove 4 logements suivant 3 axes : énergie, confort et facilité d’utilisation. Ceci tant pour l’occupant que pour le fournisseur d’énergie et la société de logements sociaux. En construisant à l’avance, la rénovation complète des 4 logements ne prend que 20 jours. Cette préfabrication se passe à la fois dans un programme de dessin 3D et dans un hall industriel où les intempéries n’ont pas d’impact. Pour rassembler et partager toutes les connaissances, les entreprises partenaires travaillent avec les centres de compétences. Ceci tant pour le soutien technique grâce à la réalisation de tests et au conseil, qu’au niveau social pour assister les habitants. Toutes ces connaissances sont ensuite diffusées vers les entreprises afin de les aider à entreprendre des projets similaires. »

    Habitant et partenaires impliqués dans le processus d’apprentissage

    Pieter Valkering, chercheur chez VITO / EnergyVille : « Une bonne communication avec l’occupant du logement est indispensable. Pour garantir une telle communication, nous avons impliqué les occupants pendant tout le processus, que ce soit lors du trajet préliminaire, durant les travaux et à la livraison. Nous avons ainsi emmené les habitants chez Machiels Building Solutions pour qu’ils voient de leurs propres yeux la préfabrication de leur logement. Des fiches d’information ont aussi été distribuées, des discussions organisées et une ligne téléphonique mise en place pour informer les occupants et répondre à leurs questions. »

    Une nouvelle enveloppe pour 4 logements sociaux en un minimum de temps ? Un beau défi. Qui en vaut la peine, en témoigne le résultat !